Venise – capitale de la Vénétie

Venise – capitale de la Vénétie, nous avons regretté de n’être resté que 3 nuits et 2 jours, tellement il y a de choses à voir et visiter. C’est une ville incroyable, pas de voitures ni motos, seulement les vaporetti, gondoles et bateaux taxis, mais c’est surtout à pied qu’il faut en profiter.

On a commencé par le Campanile, ou le panorama nous permet d’apprécier la ville, la lagune, même la mer au loin, la surprise a été d’y monter par un ascenseur.

Puis direction la basilique, avec ses 5 coupoles, l’intérieur est superbe avec toutes ses mosaïques dorées. A l’étage on y découvre une copie d’un quadrige de chevaux dont l’allure est très belle. Rendez vous sur le balcon pour la vue sur la place et la piazetta st Marc.

Continuons en nous rendant vers le pont du Rialto (1591), il est en pierre. Ce dernier est composé de 2 rampes et d’une partie centrale abritant des magasins, il passe au-dessus du grand canal. De nombreux palais longent les rives du grand canal.

Puis reprendre les ruelles on l’on passe sur des petits ponts et là nous sommes  devant l’église des saints Jean et Paul sans oublier la grande école de St Marc, transformé  en hôpital militaire et à présent en hôpital civil, sur la façade des lions sont sculptés.

Le lendemain nous avons pu visiter le palais des Doges de style gothique et d’art byzantin. La cour intérieure est superbe avec son escalier des Géants. Puis on emprunte l’escalier d’or pour visiter la salle du grand soleil. La palais abritait les prisons sous les toits de plomb d’où une chaleur étouffante pour les détenus. Puis une nouvelle prison de 19 cellules fut construite à côté du palais, elle était reliée par le non moins connu pont des Soupirs.

Et le coup de cœur est aussi pour l’île de Burano, donc on a pris un vaporetto sous un beau soleil. Cette île est liée au travail de la dentelle mais aussi à ces maisons de pêcheurs peintes de toutes les couleurs, et là prenez les ruelles et passez les canaux grâce aux jolis ponts, vous en prenez plein les yeux. Il y a aussi l’église de st Martin l’Evêque avec son campanile penché.

Par un pont de bois (ponte longo) vous atteindrez l’île de Mazzorbo, un petit coin tranquille ou l’on trouve des potagers, des vergers, et le campanile San Michele Archangelo trônant au milieu des vignes.

Puis retour vers Venise, on longe l’île de Murano ainsi que l’île cimetière San Michele entouré de hauts murs et son église.

Je n’oublie pas non plus quelques plats sur cette belle ville de Venise, capitale de la Vénétie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *